Les papillons du ventre

Des fois je t’imagine avec d’autres filles que moi. C’est pas super santé comme habitude, mais j’ai fait une place dans ma routine juste pour ça, souvent entre mon premier café et mon déjeuner dans le 15 minutes où j’ai encore les yeux tout collés, les émotions endormies pi que je consulte les instagrams de…

L’ex folle.

Ton ex était folle. Tu m’en avais pas parlé beaucoup, t’aimais pas ça autant que moi raconter ta vie dans des temps de verbe au passé alors j’en avais que des détails grossiers et encore là « détails » c’est un gros mot; elle était bonne en improvisation et elle essayait d’être végétalienne. Ce que je savais…

Faut laisser les amours de voyage en voyage

On est tombé amoureux en voyage. On est tombé tellement fort je pense que les deux on s’est cassé les chevilles de nos sentiments le jour où nos iris se sont croisés le blanc des yeux. On s’est aimé la première fois entre deux chutes d’eau, pour être plus précise, dans une piscine naturelle dont…

Le couple ouvert

Je les ai maudites souvent dans ma tête la gang de pas fines qui te font des beaux yeux, qui likent toutes tes photos instagram pi qui t’envoient des textos tard trop tard la nuit. Je leur ai souhaité des choses laides en secret avant de m’endormir. J’ai fait des screenshots de leurs faces de…

La rupture presque pas triste

Allô la vie, les gens, mon entourage surtout, Je vais bien je le jure. C’est sûre que ça me touche full que vous vous inquiétez mais vraiment vraiment je vais bien je le promets. Ma rupture c’est pas la fin du monde, c’est la fin d’un monde c’est certain et pour ça je vis une…

La petite brassière noire

C’était une journée de merde. Mais pas tant de merde en même temps. J’avais pas perdu ma job ou un proche, mon char était pas tombé en panne au milieu de l’autoroute 15, j’avais de quoi manger dans l’frigo du linge à me mettre sur le dos pi un toit sur la tête. Overall, j’étais…

Fugue en sol de mer

J’ai déposé ma valise sur la plage à l’horizontal. Comme si le sable avait déjà compris, il s’est enfoncé à peine comme un matelas pour laisser dormir le peu de ma vie que j’avais traîné jusqu’ici. Il lui a dit, c’est bon. Respire. Prends une pause. T’as le droit. Juste à côté, je me suis…