J’suis pas ta moitié.

« Joyeux anniversaire ma douce moitié » « À ma tendre moitié, pour son anniversaire » « Des souhaits d’anniversaire à la personne qui me complète. » Mon bel amour, je voulais t’acheter des souhaits d’anniversaire préfaits, parce que t’es gêné de lire mes déclarations de 10 pages quand tes parents attendent que tu souffles tes bougies. Je te comprends. Mais…

Tu me fous la chienne de rester

Rendu ici, normalement, tu devrais déjà être parti. Les autres avant toi faisaient comme ça. C’est comme devenu une norme. Tu serais sensé disparaître subtilement en devenant plus occupé que nature. Faire des apparitions par-ci par-là seulement tard dans la nuit, quitter tôt le matin pour le travail ou pour un brunch de famille. Tu…

Printemps, souliers blancs et petit parapluie

J’ai pris la décision d’aller prendre une marche tout-à-l ’heure. Pour m’aérer le cerveau, pour me dégourdir le corps. Surtout pour sortir de mon hibernation et décrocher de netflix qui a pris la mauvaise habitude de tuer mes personnages préférés dans toutes mes séries sans exception. J’ai le cœur brisé par des humains fictifs. C’est un problème.

Guerre des poils et petits laser

Je suis en retard. Ça m’arrive vraiment pas souvent, je trouve ça super impoli le monde en retard. Ça me fait toujours sentir comme quoi leur temps est plus important que le mien pi c’est pas grave s’ils gaspillent mes minutes parce que les leurs comptent pour plus. C’est pire encore, quand j’apprends que leurs…

J’étais jalouse de ton chat

J’étais jalouse de ton chat. J’étais jalouse des petits surnoms cute que tu lui donnais. Jalouse du premier bec qu’il me volait à l’entrée de l’apart. Des toutes les premières pi les dernières caresses qui lui étaient destinées. J’étais jalouse des regards tendres que tu lui lançais quand il dormait en boule en m’écrasant les…

Fugue en sol de mer

J’ai déposé ma valise sur la plage à l’horizontal. Comme si le sable avait déjà compris, il s’est enfoncé à peine comme un matelas pour laisser dormir le peu de ma vie que j’avais traîné jusqu’ici. Il lui a dit, c’est bon. Respire. Prends une pause. T’as le droit. Juste à côté, je me suis…

La chaise musicale des célibataires

Assises à la table de salon, en indien devant le divan qui est plus confortable du tout depuis la soirée trop arrosée où on a voulu faire comme dans les films quétaines pi chanter en sautant sur des meubles avec nos brosses-à-cheveux-micro, j’écoute mes amies jaser de leurs nouvelles cibles flattées à droite sur le…

Fausse adulte

C’est drôle. L’autre fois j’étais au parc de ma ville préf de banlieue de campagne bien tranquille à lire un livre léger d’été qui parle d’été pi de voyage pi de soleil. Je fais ça souvent, du renforcement de mood de même; comme quand j’suis triste j’écoute des tounes tristes pour être encore plus tristes,…

Les petites infidélités

Tu te réveilles le matin et t’ouvres ton cell sur le livre des faces. Tu checks et rechecks les visages des filles qui défilent sous ton pouce que tu leur lèves en thumbs up une fois de temps en temps, pas trop souvent par alternance, pour leur rappeler que t’existes. Que t’es encore là. Que…

Jungle predrink et talons hauts

J’ai presque closé un bar l’autre jour avec mes amies au féminin. C’était une soirée bien ordinaire à la base, quatre filles autour d’une bouteille de vin dans un appart du quartier où tout le monde qu’on connaît habite à parler de la vie, de garçons, de l’argent qu’on a pas, de garçons, de célébrités…

Bad boy

Avant, j’avais l’amour en roller coaster. Je me cherchais les sentiments juste si c’était pour être des émotions fortes. J’faisais comme toutes les autres pi je m’excitais l’poil des bras pour le manège le plus gros, le plus grand, le plus dangereux le plus rapide. J’avais l’goût de tomber en amour avec un grand A…

Le premier A

Je t’ai croisé l’autre jour en marchant dans la p’tite ville que j’habite pu depuis des années, mais que t’habites pu depuis plus longtemps encore. J’étais en mission vers le dépanneur pour aller m’acheter une slushpuppie parce que j’feel toujours un peu comme quand j’avais 14 ans dans c’te ville là. Je m’étais habillée en…